les Techniques de Référencement Naturel
Créé le janvier 22, 2024
Mis à jour le janvier 23, 2024
15 min read

Techniques de Référencement Naturel : 10 Erreurs SEO et Leurs Solutions

Si vous êtes sur cette page, c’est que vous avez déjà quelques notions en référencement web, vous avez effectué un audit SEO de votre site web et souhaitez corriger les erreurs relevées. Laissez-nous vous confirmer : vous êtes au bon endroit ! Pour un bref rappel, le SEO (Search Engine Optimization) est une stratégie visant à positionner un site internet dans les moteurs de recherche. 

Le SEO est perçu comme un processus complexe, entouré de mystère par des spécialistes du référencement, ce qui n’est pas tout à faire vrai. C’est un processus simple lorsque vous avez le bon guide. Lisez attentivement cet article si vous souhaitez corriger les erreurs de votre site web. Nous aborderons des problèmes allant de l’audit SEO aux erreurs de backlink et de référencement sur la page. Alors, si vous êtes prêt, plongeons directement dans le vif du sujet.

Les Erreurs d’Audit de Référencement SEO

L’audit de référencement représente un examen approfondi, un diagnostic de votre site. Cette évaluation s’effectue à l’aide d’outils SEO tels que Semrush, Ahrefs, Google Search Console, SEOQuake, Ubersuggest, entre autres. Les résultats de cette analyse révèlent les erreurs qui entravent le référencement de votre site. 

De plus, ils mettent en lumière les stratégies adoptées par vos concurrents pour un référencement plus efficace, offrant ainsi une analyse comparative. Une fois que ces outils SEO ont identifié les erreurs, il est impératif de les corriger. Alors, passons en revue les points à vérifier lors de l’audit SEO d’un site web et les solutions à appliquer en cas d’erreurs.

Vérification et Réparation des Liens Brisés avec Google Search Console

Les liens brisés, également connus sous le nom de liens morts, sont des pages introuvables signalées aux utilisateurs par les serveurs Internet. Cette expérience négative affecte non seulement la satisfaction des utilisateurs, mais a également un impact défavorable sur le référencement de votre site. Comment détecter et réparer ces liens brisés avec Google Search Console ?

Google Search Console, un outil puissant de Google, joue un rôle essentiel dans le suivi et la maintenance de la performance de votre site web. Il offre la possibilité de détecter les liens brisés. Pour tirer parti de cet outil, inscrivez d’abord votre site web. Ensuite, dans la fonctionnalité “Erreur de Recherche”, découvrez les liens cassés. À ce stade, vous avez le choix de les supprimer ou de les rediriger vers une autre page. 

Vérification et Correction des Erreurs de Redirection avec Google Search Console (GSC)

Pour examiner les erreurs de redirection dans la Google Search Console (GSC), accédez au rapport d’indexation de la GSC. Lorsque vous repérez “Pages avec Redirections“, sachez que certaines de vos pages ne sont pas indexées par Google, mais plutôt redirigées vers une autre URL. Cette pratique peut être intentionnelle, implémentée sciemment par votre développeur web lors de migrations, par exemple. Parfois, cela vise à conserver des données essentielles sur le nouveau site. 

Cependant, si vous constatez que la redirection semble anormale, ou que l’URL contient des informations précieuses, il peut y avoir un problème à corriger.

Pour résoudre les erreurs 301 non intentionnelles dans votre GSC, suivez ces étapes : accédez au lien “Pages avec Redirection”, retirez l’URL de redirection, inspectez l’URL, puis soumettez-la pour indexation. 

Après avoir suivi ces étapes, patientez quelques heures pour permettre aux robots de Google de repasser sur l’URL en question en vue de son indexation.

Vérification des Liens Entrants Toxiques 

Depuis l’intégration de Google Penguin, la vigilance à l’égard des liens entrants est devenue cruciale pour éviter les pénalités. Un lien toxique ou de mauvaise qualité peut sérieusement entraver le référencement de votre site dans les moteurs de recherche. 

Ces liens souvent proviennent d’agences SEO peu compétentes utilisant des méthodes archaïques pour obtenir des backlinks. Aussi, ces liens peuvent provenir de sites de spam, voire de campagnes de négative SEO orchestrées par des concurrents malintentionnés cherchant à nuire à votre position dans les classements Google.

En conséquence, il est impératif de réaliser une analyse constante de vos backlinks ou de confier la gestion du référencement naturel à des spécialistes tels que les experts d’Oshara. Pour identifier les liens toxiques, l’outil de backlink de Semrush est recommandé. Une fois les résultats obtenus, vérifiez la toxicité des liens détectés en utilisant la Search Console. Examinez scrupuleusement avant de confirmer la toxicité. En cas de confirmation, deux options s’offrent à vous :

Contactez le Webmaster : Si possible, entrez en contact avec le webmaster pour demander la suppression du lien. Si vous avez des difficultés à trouver l’adresse e-mail, l’outil Backlink Audit de Semrush peut vous aider.

Désavouez le Lien : Si la communication avec le webmaster s’avère difficile, utilisez la fonction de désaveu de la Search Console. Cependant, cette option doit être employée avec précaution, uniquement après avoir tenté la première approche et si nécessaire, car c’est une fonctionnalité avancée de Google.

Vérification et Correction des Erreurs HTTPS

Pour évaluer la sécurité de votre connexion HTTPS, utilisez des outils tels que SSL Labs, SSL Checker, Wormly, ou SSL Decoder. Alternativement, effectuez un test manuel en cliquant sur le cadenas dans la barre de navigation de votre site. Une connexion sécurisée est essentielle, car elle assure aux utilisateurs que leurs données de navigation sont cryptées, renforçant ainsi la confiance et favorisant une expérience utilisateur positive.

Il existe plusieurs types d’erreurs SSL, notamment celles liées au serveur et à la configuration locale. Lorsque la connexion n’est pas sécurisée, les internautes naviguent sur votre site à leurs risques et périls, ce qui peut influencer négativement votre référencement. Avant de résoudre les erreurs SSL, assurez-vous de :

1. Avoir la Dernière Version de Chrome : Les mises à jour peuvent résoudre certains problèmes liés à la sécurité.

2. Vérifier l’Heure et la Date : Assurez-vous que l’heure et la date sur votre outil de connexion sont correctes, car des écarts peuvent entraîner des erreurs SSL.

3. Nettoyer le Cache et les Cookies : En cas de persistante, nettoyez le cache et les cookies de votre navigateur.

Si malgré ces étapes le problème persiste, contactez votre hébergeur, car le problème pourrait être au niveau du serveur. Réagir rapidement à ces erreurs renforce la fiabilité de votre site aux yeux des utilisateurs et des moteurs de recherche.

Vérifiez et corrigez le Fichier Robots.txt

Le fichier robots.txt joue un rôle essentiel en informant les algorithmes des moteurs de recherche des pages de votre site à ne pas explorer. Il agit comme un guide pour les robots d’exploration de Google et Bing, en délimitant les zones autorisées et restreintes lors du crawl des pages web.

Utilisez la Google Search Console pour vérifier si vos fichiers robots.txt sont pris en considération. Le rapport robots.txt de la SGC affiche les fichiers ayant rencontré des erreurs, fournissant des détails tels que la date de la dernière tentative d’exploration, le chemin d’accès au fichier, l’état d’exploration, la taille du fichier, et plus encore. Dès que des erreurs sont détectées, modifiez les règles du fichier ou corrigez les problèmes de récupération le cas échéant.

Lorsque vous avez apporté les modifications nécessaires, demandez une nouvelle exploration à Google. Cliquez sur l’icône des paramètres (trois points verticaux) à côté du fichier robots.txt dans la SGC et sélectionnez “Demander une Exploration.” Cette démarche proactive garantit que votre fichier robots.txt est correctement interprété par les moteurs de recherche, optimisant ainsi le processus d’exploration de votre site.

Vérification des Problèmes de Couverture de l’Index

L’outil Google Search Console se révèle essentiel pour le référencement SEO, notamment avec son onglet dédié à la couverture de l’index. Cet onglet fournit des informations cruciales sur les pages explorées par les robots de Google, révélant les pages non indexées et celles qui ont rencontré des problèmes. L’onglet “Couverture” présente un récapitulatif de l’état d’indexation de vos URL, mettant en évidence les erreurs, les pages valides avec des avertissements, les pages valides et les pages exclues.

Nous vous recommandons de vous concentrer particulièrement sur les “erreurs” car ces pages n’ont pas pu être indexées par Google, les empêchant ainsi d’apparaître dans les résultats de recherche. Analysez attentivement les URLs concernées et corrigez les erreurs détectées.

Les causes de ces erreurs sont diverses. Explorons-les et trouvons des solutions adaptées :

Problème de Redirection : Pendant le crawl, Google peut rencontrer des erreurs de redirection telles que des redirections avec une URL incorrecte, des boucles de redirection ou des redirections excessivement longues. Pour corriger ces erreurs, analysez simplement les URL et refaites correctement les redirections conformément aux meilleures pratiques.

Problème de Serveur : Si votre serveur renvoie fréquemment une erreur 500 lors du crawl par les robots de Google, même après quelques heures ou jours, ne négligez pas cette erreur. Contactez votre développeur ou votre hébergeur pour résoudre ce problème potentiel au niveau du serveur.

URL Désignée comme “Noindex” : Si une URL contient la directive “noindex”, cela signifie qu’elle est exclue de l’indexation. Supprimez la balise “noindex” si vous souhaitez que l’URL soit indexée. Dans le cas contraire, retirez l’URL de votre sitemap.

Il existe d’autres causes courantes telles que les erreurs 404, 401, 403, etc., qui sont généralement simples à corriger. N’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez un problème qui vous dépasse.

Optimisation On-Site pour un Meilleur Référencement

Le référencement on-page, comme son nom l’indique, englobe l’ensemble des pratiques et éléments à optimiser sur son site web pour obtenir un classement optimal dans les moteurs de recherche. Contrairement au SEO off-page, qui se concentre sur les éléments externes tels que les backlinks, le SEO on-page se focalise sur la manière de produire et structurer un contenu de qualité pour faciliter l’indexation et le référencement sur Google.

Cependant, pour optimiser un site en vue du SEO on-page, il est impératif de vérifier certains points préalables et de les corriger en cas de défaillance. Voici les principaux aspects à prendre en compte :

Vérifiez l’Adaptabilité de Votre Site Web aux Smartphones

Il est crucial de s’assurer que votre site web est adapté aux smartphones pour offrir une expérience utilisateur optimale sur les appareils mobiles. Voici comment vous pouvez le vérifier :

1. Visualisation sur un Téléphone Mobile : Prévisualisez votre site web sur un téléphone mobile. Le design s’affiche-t-il correctement, sans nécessiter de zoom, dézoom, ou défilement horizontal ? Si c’est le cas, alors votre site est adapté pour les mobiles.

2. Test de Réactivité : Testez la réactivité de votre site en redimensionnant la fenêtre de votre navigateur sur un ordinateur. Assurez-vous que le contenu s’ajuste correctement à différentes tailles d’écran.

3. Web Design Responsive : Assurez-vous que votre site web utilise une conception web responsive. Cela signifie que le design s’ajuste automatiquement à la taille de l’écran, offrant ainsi une expérience cohérente sur tous les appareils.

Un site web responsive facilite également le référencement on-page, car les utilisateurs de mobiles passeront plus de temps sur votre site s’ils ont une expérience positive. Cela envoie des signaux positifs à Google quant à la qualité de votre site.

Si vous rencontrez des problèmes d’adaptabilité aux smartphones, il est recommandé de contacter un web designer pour résoudre ces problèmes. Garantir que votre site est accessible et convivial sur tous les appareils contribue à améliorer son classement dans les moteurs de recherche.

Consolidez les URLs Dupliquées avec la Balise Canonical

Il peut arriver que plusieurs pages identiques ou plusieurs liens redirigeant vers une seule page se trouvent sur un site web, créant ainsi des doublons de page. Dans de tels cas, Google peut avoir du mal à déterminer quelle page présenter aux utilisateurs, risquant ainsi d’indexer la mauvaise page.

La solution à ce problème réside dans l’utilisation de balises canoniques. Les liens canoniques permettent de spécifier aux robots de Google quelle page doit être indexée. Intégrez simplement la balise canonique dans votre lien principal, comme illustré ci-dessous :

<link rel=”canonical” href=”https://oshara.ca/services/referencement-naturel-seo/” />

Pour indiquer le lien canonique, vous avez deux options :

Redirection : Redirigez les URLs dupliquées vers la page canonique. Par exemple, dans le cas de deux pages identiques, redirigez la page 2 vers la page 1.

Inclusion dans le Sitemap : Incluez l’URL canonique dans le fichier sitemap de votre site. Cela aide les moteurs de recherche à comprendre la structure de votre site et à indexer correctement les pages.

Exemple pratique :

Page 1 : https://oshara.ca/services/referencement-naturel-seo/

Page 2 : https://oshara.ca/services/referencement-seo/

La page 1 est déclarée comme canonique, indiquant ainsi que c’est la page à indexer. Elle devient donc :

<linkrel=”canonical”href=”https://oshara.ca/services/referencement-naturel-seo/” />

En mettant en œuvre ces balises canoniques, vous consolidez l’indexation et renforcez la pertinence de votre contenu aux yeux des moteurs de recherche.

Mettre en Place des Données Structurées Schema 

Les données structurées, également appelées schéma de balise, constituent un aspect technique essentiel du SEO. Elles facilitent le référencement de votre contenu, améliorent l’indexation et favorisent l’exploration par les moteurs de recherche. Lors du crawl d’une page, ces codes permettent aux robots de comprendre le contenu de manière plus précise.

Prenons l’exemple d’une page de contact avec un formulaire comprenant des champs tels que le nom, l’e-mail et le numéro de téléphone. Ces informations peuvent être complexes à interpréter pour Google sans l’ajout de balises de schéma, conformes à Schema.org.

La mise en place de données structurées dépend du CMS que vous utilisez, de la portée de votre site web et de votre public cible. Voici trois méthodes que vous pouvez utiliser :

Ajout Manuel du Schéma de Balisage :

  • Identifiez les éléments de votre contenu nécessitant une structuration.
  • Manuellement, ajoutez les balises de schéma correspondantes en suivant les spécifications de Schema.org.
  • Assurez-vous que le balisage est correctement intégré dans le code HTML de votre site.

Utilisation de l’Outil d’Aide au Balisage de Google :

  • Google propose un outil d’aide au balisage qui simplifie le processus.
  • Allez sur l’outil d’aide au balisage de Google et suivez les instructions pour marquer votre contenu.
  • Vérifiez le balisage à l’aide de l’outil de test des données structurées de Google.

Utilisation d’une Extension WordPress :

  • Si votre site fonctionne sur WordPress, vous pouvez utiliser des extensions dédiées au balisage de schéma.
  • Recherchez une extension compatible avec vos besoins et installez-la.
  • Configurez l’extension selon les recommandations pour votre type de contenu.

L’implémentation correcte des données structurées contribue à une meilleure compréhension de votre contenu par les moteurs de recherche, ce qui peut améliorer la visibilité de votre site dans les résultats de recherche.

Comment Ajouter Correctement une Balise Noindex et Nofollow ?

Lorsque vous ajoutez une balise nofollow à un site Web, vous empêchez les moteurs de recherche d’indexer les liens sur cette page. Cela signifie également que l’autorité de la page ne sera pas transférée à aucun lien de cette page. Ainsi, tout lien sur une page avec la directive « nofollow » sera ignoré par Google et les autres moteurs de recherche.

La règle noindex fait partie des valeurs que l’on peut donner à la balise Robots. Vous pouvez ajouter ce type de balise à un site Web de plusieurs manières, selon la technologie utilisée pour le créer ou les préférences du propriétaire du site Web. Voici certaines des méthodes d’implémentation d’attributs les plus populaires.

Ajouter la Commande Noindex dans un Fichier HTML

Le moyen le plus simple de placer une balise noindex est de l’ajouter à la section d’en-tête de la page que vous ne souhaitez pas indexer. Utilisez simplement le code suivant dans le fichier HTML de la sous-page que vous souhaitez masquer des moteurs de recherche :

<meta name=”robots” content=”noindex, follow”>

La balise méta robots noindex indique aux robots d’exploration de Google que la page ne doit pas être incluse dans l’index. Si vous souhaitez que le moteur de recherche suive les liens, vous pouvez utiliser l’attribut noindex, follow.

Ajout de l’Attribut Robots Noindex à l’aide du Fichier .htaccess

Une autre méthode consiste à utiliser le fichier .htaccess pour ajouter une balise noindex au site Web. Cette approche est pratique lorsque vous souhaitez appliquer un attribut à plusieurs pages ou à des sections entières. Ajoutez simplement la règle “Disallow” au fichier .htaccess pour empêcher l’indexation d’une sous-page ou d’un répertoire spécifique.

Utiliser la Balise Noindex dans les Systèmes CMS

Si vous utilisez des systèmes de gestion de contenu tels que WordPress ou Joomla, vous pouvez utiliser des outils spéciaux pour gérer la balise noindex. Ces CMS offrent des plugins dédiés, facilitant l’ajout de cet attribut sans avoir à intervenir dans le code source.

Plus

Questions fréquemment posées